Chargement en cours ..
Chargement Poster en cours ...

Du 8 septembre 2014 au 31 Aout 2015, j?ai effectué un contrat en alternance au sein de l?entreprise Art&Fact Domotique situé à Fresnes en iles de France. Au cours de ce stage, j?ai pu m?intéresser à l?intégration de systèmes domotique. Plus largement, ce stage a été l?opportunité pour moi d?appréhender : ? La polyvalence dont doit faire preuve le domoticien car ce métier se situe au croisement de nombreuses disciplines : informatique, électrotechnique, électronique, télécommunications ; A mon avis, ouverture d'esprit et curiosité intellectuelle sont des atouts primordiaux au domoticien. ? La veille technologique : quand on exerce un métier aussi technique et réglementé que celui de domoticien, il est vital de consulter la presse spécialisée, fréquenter des salons professionnels, suivre des formations pour se tenir en permanence au courant des dernières innovations. Une bonne connaissance de l'anglais est par ailleurs indispensable pour déchiffrer les notices d'utilisation. ? Le sens du service : pour analyser la demande du client et cerner ses besoins, des qualités d'écoute sont nécessaires et il faut aussi avoir de l'aisance dans la communication, la capacité de s'adapter à son interlocuteur et suffisamment de pédagogie pour lui rendre compréhensibles des informations très techniques. Au-delà d?enrichir mes connaissances en Domotique, cette expérience professionnelle m?a permis de comprendre dans quelle mesure le métier d?intégrateur domoticien demande de l?investissement en terme de temps, car à mon avis les 35 heures ne sont pas de rigueur dans un métier aussi tributaire des autres lots du monde de la construction, il est aussi vrais que le travail ne s?arrête pas lorsque l?on rentre chez soi ou que l?on est en vacance car pour perdurer et rester à la hauteur des attentes de ce métier, le domoticien se doit en tout temps, de rester à l?affut de la nouvelle trouvaille, des nouvelles technologies, des nouvelles normes et réglementations. J?ai également pris conscience qu?il faut encore éduquer le publique à la domotique car trop souvent les architectes nous ont contacté alors que les chantiers avaient déjà commencés ou alors les clients on fait le choix de tronquer dans le budget de la domotique considérant ce lot comme étant uniquement un confort dont on pourrait aisément se passer.